Carte Blanche

Le musée départemental Albert-Kahn donne carte blanche à des artistes ou collectifs afin d’explorer les notions d’archives et de consignation du réel pour offrir aux différents publics du musée un regard contemporain sur les collections d’images du musée, et montrer l’actualité des questionnements qu’elles soulèvent.

 

Pour la carte blanche de la salle des Plaques, Claire Glorieux propose une installation immersive à l’intérieur de laquelle les visiteurs pourront déambuler autour de l’objet du diorama et à partir des Archives de la Planète. Les boîtes de diorama font écho aux boîtes de rangements et étagères de la salle des Plaques. Empilées, alignées, accumulées, elles témoignent de la profusion d’images et de la diversité des lieux et personnes photographiés.

 

Claire Glorieux

Née en 1983

Vit et travaille à Paris

Artiste plasticienne diplômée de l’école Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et du Fresnoy, Claire Glorieux travaille principalement la vidéo, s’intéressant particulièrement au langage. L’archive a également une place importante dans son quotidien, comme dans son travail. Garder des traces, qu’elles soient visuelles ou sonores, est une tâche qu’elle aime entretenir.

Claire Glorieux a montré son travail au Centre Pompidou et à Bétonsalon à Paris, à la Villa Arson à Nice, aux Subsistances à Lyon, ou encore au Salon de Montrouge. Ses films ont été diffusés dans plusieurs lieux ou festivals dont les Rencontres de Mellionnec, les Etats Généraux du film documentaire à Lussas, les Ecrans Documentaires à Arcueil, l’IAC de Villeurbanne, la galerie Primo Piano à Paris, le musée Reina Sofia à Madrid, Trafic/Home cinéma à Lausanne, Traces de Vie à Clermont-Ferrand, le FIFE à Paris ou le Dokfest à Kassel.

 

Retrouvez son travail sur son site internet (http://claireglorieux.com/)