Gardons le contact ! Retrouvez virtuellement votre musée favori, et découvrez-en d’autres :

  • Sur notre chaîne Viméo dédié du musée, vous pouvez visionner des centaines de vidéos sur les événements et les expositions, les jardins, les travaux, les collections…
  • Sur notre site internet, différentes rubriques vous proposent de découvrir l’histoire des lieux et la vie et l'oeuvre d'Albert Kahn, mais aussi un fonds photographique et une collection de films  unique : les Archives de la Planète 

Nos réseaux sociaux sont grands ouverts ! 

Sur les réseaux sociaux, des contenus pédagogiques et ludiques seront proposés régulièrement.
Suivez nous sur :  

Chaque jour : 

  • participez, sur facebook, à nos devinettes autour des autochromes pour identifier des personnes ou des lieux sur les autochromes. 
  • découvrez le musé côté jardin : focus botanique sur une plante, l’avancée d’une floraison, un geste des jardiniers... 

Vos rendez-vous sur le compte Facebook du musée 

Des nouvelles du jardin avec un #VoyageImmobile 

Albert Kahn a composé ce jardin patrimonial pendant près de 25 ans. Son jardin apparaît comme un lieu initiatique au sein duquel des essences du monde entier, des règles de composition ou encore des ambiances diverses cohabitent pour produire un paysage harmonieux. Il fonctionne comme la métaphore sensorielle du projet humaniste d’Albert Kahn.

 
Aujourd'hui,  notre #VoyageImmobile vous fait découvrir le plaqueminier de Virginie.
 
Plaqueminier


 
Le plaqueminier de Virginie est originaire du sud-est des Etats-Unis, où il fut découvert lors de l’expédition du conquistador Hernando de Soto à l’automne 1539, et dont la description apparaît dans le récit de cette expédition, qui fut publié en 1557. Il ne fut cependant introduit en Europe qu’en 1629, par le botaniste anglais John Tradescant le Jeune qui herborisa de nombreuses fois en Virginie.
Le nom français de l’arbre trouve son origine dans les écrits de deux explorateurs : René-Robert Cavelier de La Salle qui cita, en 1682, le mot piakimina, qui dérive du nom employé par une tribu indienne, les Algonquins, pour désigner la plante : piakimin. Jean-Baptiste Bénard de la Harpe francisa le nom en plaquemine en 1719.

Un jardin, une histoire

Retournez au début du 20ème siècle et plongez dans des témoignages de personnalités ayant côtoyées Albert Kahn grâce à notre capsule sonore « Un jardin, une histoire ».
Rendez-vous sur le compte facebook du musée pour découvrir ces récits associés à des autochromes (photographies en couleurs) vous révélant ainsi notre fabuleuse collection.

Cette semaine, vous écoutez : "La fête des chrysanthèmes", lu par Delphine à partir d’un extrait du journal Le Figaro "La vie de Paris" (1912) et d’autochromes de nos collections.


Une activité ludique et créative pour les enfants 

Fermez les yeux et maintenant écoutez...Cliquez sur l'image ci-dessous ou ici 

CaptureSonoreSerge



Grâce aux capsules sonores lues par Delphine et Serge, imaginez à quoi pourraient ressembler ces autochromes puis dessinez-les et ajoutez leur enfin des couleurs ! 

Nous poursuivons cette semaine avec la lecture de Serge : laissez vagabonder votre imagination et partagez nous vos dessins en réponse à cette publication ou en message privé. L'autochrome correspondante vous sera dévoilée dans quelques jours… A vous de jouer !


Retour sur le Grand Défi Polarsteps – Archives de la Planète

Nous vous faisons voyager depuis un mois avec nos Polarsteps conçus à partir des autochromes de notre collection : Egypte, Italie, Balkans ou encore la Mongolie.
C'est désormais la fin de notre Grand Défi Polarsteps, merci de nous avoir fait voyager dans la collection du musée !


MonumentsDuMonde

Venez découvrir une sélection de Polarsteps :

Haut de page
Lettre d'information