Le Département des Hauts-de-Seine s’est engagé depuis de nombreuses années dans la restauration et la conservation du patrimoine du Jardin du musée. Les deux maisons japonaises, importées en France à la fin du XIXe siècle, ont ainsi rénovées en 2015-2016, grâce au travail de Maîtres charpentiers japonais spécialisés dans la restauration de bâtiments patrimoniaux.

Dans le cadre de la rénovation du musée, les interventions effectuées au sein du jardin, limitées au strict minimum, sont menées dans le respect des règles de préservation.

A l'instar de tout le travail de restauration entrepris depuis les années 1990 à l'appui des autochromes, elles prennent en compte les logiques paysagères dictées par l'histoire et l'esprit du lieu. L’articulation du nouveau bâtiment et du jardin anglais a été conçue dans un réel souci d’intégration. Les plantations envisagées sur ce secteur restent dans l'esprit de la scène paysagère contigüe pour assurer une continuité visuelle.

Le tracé des allées n'est absolument pas modifié. Le travail du paysagiste reste cantonné à des espaces qui ne sont pas aujourd’hui accessibles au public : l'arrière de la serre, actuellement une aire bétonnée, est qualifié en extension de la forêt vosgienne, et l'espace situé entre les différents bâtiments de l'administration, actuellement délaissé et peu entretenu, retrouve un caractère paysagé.

Haut de page
Lettre d'information