Albert-Kahn, musée et jardin départementaux: Jardins de sensations

Vous êtes ici : Accueil › Musée › Actualités › Jardins de sensations

Jardins de sensations

  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami

Du 2 au 6 juin dans les jardins


Ecouter, voir, toucher : entrez dans les "Jardins de sensations", installation sonore intéractive dans les  jardins.

Parcours des jardins de sensations

Le banc des amoureux

Deux personnes assises activent ce module. Les sons déclenchés constituent un nuage sonore dont le banc est le médium. De ce nuage émerge des voix : des scènes de rencontre, d’intimité, de retrouvaille… celles d’amants ou d’anciens amants qui se sont assis sur ce banc.

L’arbre à frôler

En frôlant, en traversant les lianes interactives suspendues à un arbre, on déclenche des matières sonores épidermiques. Chaque geste, chaque déplacement, donne la sensation d’être subitement envahi par une pluie sonore (3 personnes maximum).

Les boîtes à oiseaux

Ce module propose d’ouvrir une « phrase » sonore en se plaçant en dessous de chaque boîte. Le passage d’une boîte à l’autre crée une polyphonie.

La porte et le miroir

Deux éléments se font face et évoquent les passages que l’on trouve dans les jardins, symboles de transfiguration. Une création sonore est diffusée autour de ces modules : quand on traverse la porte cadre, la musique passe de l’autre côté transformant la nature de l’environnement sonore. Le cube miroir se confond avec son environnement permettant de se voir traverser la porte.

Le territoire des lucioles

Ce module s’inspire des territoires animaux ou végétaux invisibles que l’homme traverse et perturbe. En marchant, le promeneur déclenche des évènements sonores signalant l’intrusion. Un chant polyphonique se propage alors dans l’espace, à partir de plusieurs points de diffusion disséminés dans les végétaux.

   © aKousthéa Cie

Par aKousthéa Cie

Créé en 2003, aKousthéa Cie propose un travail autour de la création musicale, de la pluridisciplinarit et de l’interactivité.

Conception, musique et jeu : Alexandre Lévy • Conception, installation : Sophie Lecomte • Réalisation informatique musicale : Max Bruckert Constructions et régie : Jean­Louis Esclapès • Technique son : David Thomas

Une co­production aKousthéa Cie, GRAME, musées Gadagne, Ville de La Courneuve (93), Ville de Savigny le Temple (77), Ferme du Buisson Scène nationale de Marne la Vallée (77), le Val d’Europe (77) • Avec le soutien du ministère de la Culture (DRAC Île­de­France), du Conseil général de Seine et Marne, du CNC.

En savoir plus

Site Internet du conseil départemental des Hauts-de-Seine

albert-kahn.hauts-de-seine.fr est un site du conseil départemental des Hauts-de-Seine